Bridge dentaire et sécurité sociale, remboursements limités

Le bridge dentaire fait partie des prestations prises en charge par l’Assurance Maladie, et dîtes remboursables. Vous lirez ainsi régulièrement que ce dernier est remboursé à hauteur de 70% « sur la base de tarifs dits de responsabilité ». Et croyez-nous, c’est là tout le problème. On vous explique tout !

Le bridge dentaire, une tarification libre

euro

Le bridge dentaire appartient à la catégorie des prestations dîtes « libres ». Cela signifie que le chirurgien dentiste est complètement libre de fixer ses honoraires, comme il le souhaite, sous deux conditions :

  • Il doit le faire avec « tact et mesure »
  • Il doit vous le signifier via un devis écrit et détaillé

Autant dire pas de limite. C’est la raison pour laquelle vous pouvez voir autant de différences de prix pour une même opération, et une moyenne bien difficile à déterminer. Loin de nous l’intention de jeter la pierre, c’est juste qu’il n’existe aucun cadre. La conséquence ? Des prix variés et élevés, pouvant monter à plus de 2000 € le bridge dentaire.

Le remboursement limité de l’Assurance Maladie

assurancemaladielogo

Revenons-en à nos 70% « sur la base de tarifs dits de responsabilité ». La Sécurité Sociale, quant à elle, estime que le prix « responsable » d’un bridge dentaire s’élève à 279,5 € (oui, vous avez bien lu). Petit calcul, 70% de 279,5 € = 195,65 €. Voilà. C’est tout, et c’est bien peu. Ainsi, l’Assurance Maladie ne vous remboursera pas plus de 200 € votre procédure dentaire, qui pourrait bien vous en coûter 10 fois plus.

Quid des autres opérations dentaires ? Ce n’est guère mieux :

Prothèse dentaire

TarificationMontant remboursé

Couronne dentaire

Libre

75,25 €

Bridge dentaire (3 dents)

Libre

195,65 €

Implant dentaire

Libre

0 €

Dentier (3 dents)

Libre

45,15 €

Dentier (complet)Libre

127,75 €

L’implant dentaire, quant à lui, est dit « hors nomenclature ». C’est à dire, pas remboursé du tout.

Notez qu’il y a enfin 2 conditions imposées par l’Assurance Maladie :

  • Les dents piliers doivent être délabrées
  • La couronne doit être partie faite de métal (métal, céramo-métal, …)

L’importance d’une bonne mutuelle

mutuelle_0

Evidemment, compte tenu des faibles remboursements de l’Assurance Maladie, il vous sera primordial d’avoir une bonne mutuelle dentaire. Cette dernière fonctionne comme un complément santé, et vient s’additionner au montant remboursé par la Sécurité Sociale. Son remboursement fonctionnera de 2 manières différentes suivant les mutuelles :

  • Sous la forme d’un % (200%, 300%, 400%,..)
  • Sous la forme d’un montant forfaitaire (600 €, 800 €, …)

Vous serez ainsi remboursé soit partiellement, soit intégralement, suivant votre formule et votre couverture.

Il faudra également que vous vérifiez toutes les petites lignes : de nombreuses mutuelles utilisent des délais de carence. Grosso modo, cela signifie que votre bridge dentaire ne pourra pas être couvert avant la fin d’une certaine période (6 mois par exemple, …). Pas d’opportunisme possible. Attention également, certaines mutuelles plafonnent les remboursements possible par année. A vous de bien faire attention lorsque vous choisirez cette dernière. A ce propos, n’hésitez pas à lire notre article dédié aux mutuelles dentaires.

Quid de la pose de bridge dentaire à l’étranger ?

drapeau ue

Pour ceux qui se posent la question, depuis 1998, toutes les procédures dentaires faites dans l’Union Européenne sont remboursées comme si elles avaient été faites en France. Vous toucherez donc les mêmes montants que vous auriez eu en France, aussi bien par l’Assurance Maladie, que par votre Mutuelle.

Dans tous les cas, n’oubliez surtout pas d’en parler avec votre dentiste. Et à nous contacter pour toute petite question additionnelle !

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *