Bridge dentaire ou implant ? Notre comparaison détaillée !

Question très fréquente. La raison ? Une dent vous manque, et chacune des dents adjacentes est en bon état :

dentmanquante

Bridge dentaire et implant permettront tout deux de la remplacer. Mais lequel vous conviendra le mieux ? Bonne question ! On vous explique tout !

Définitions

Evidemment, pour pouvoir bien comprendre les avantages et inconvénients de chaque, il convient tout d’abord de bien appréhender ce que sont l’un et l’autre. Nous ne reviendrons pas sur le bridge dentaire, décrit en détail ici, mais allons prendre le temps de vous expliquer ce qu’est l’implant dentaire.

Revenons pour cela à votre dent manquante. Vous cherchez désormais à la remplacer et décidez pour cela de procéder à la pose d’un implant dentaire. Pour faire simple, il ne s’agit ni plus ni moins que d’une racine artificielle qui s’insérera parfaitement au milieu, et qui permettra d’accueillir ce qu’on appelle une couronne. L’objectif est de créer une dent artificielle, qui ressemblera en tout point à feu votre dent.

La pose se déroule en 3 étapes :

  1. Pose de l’implant dentaire lui-même (souvent en zircone ou en titan, pour leurs caractéristiques bio-matérielles) :
    implant dentaire
  2. Pose d’une couronne dentaire (plutôt en céramique si vous la souhaitez aussi proche que possible d’une vraie dent) :
    couronne dentaire sur implant

Il s’agit de la différence principale avec le bridge dentaire :

  • Le bridge : 3 couronnes côte-à-cote (ci-dessous à gauche)
  • L’implant : 1 couronne bien insérée (ci-dessous à droite).

bridgevsimplant

Les résultats sont sensiblement les mêmes. Une dentition aussi proche que possible de la réalité :

dents alignées

Et bien sûr le retour de toutes vos fonctions essentielles : un joli sourire, une mastication solide, et le maintien des traits de votre visage.

Mais du coup, quelle solution vous conviendra le mieux ? Pour cela, quoi de mieux qu’un tableau comparatif !

Les différences entre bridge dentaire et implant

Bridge dentaireImplant dentaireCommentaires

Le plus sain pour vos dents

check

Avec l’implant, pas besoin de retravailler et dévitaliser 2 autres dents. On ne touche qu’au nécessaire.

Le plus sain pour l’os de votre mâchoire

 check

Avec l’implant, l’os est stimulé et prévient la perte osseuse sur le long-terme.

Le moins de risque de rejet

check

Dans le cas du bridge, les dents servent d’implants naturels. Rien n’est inséré dans votre gencive, et rien ne peut donc être rejeté.

Le moins de chirurgie

 check

Avec le bridge, pas de chirurgie préalable nécessaire.

Le plus durable

check

Courte victoire de l’implant, reposant sur une racine plus saine. Le bridge peut toutefois durer plus de 20 ans.

La pose la plus rapide

check

Quelques semaines pour le bridge vs. plusieurs mois pour l’implant dentaire. La différence peut parfois être grande.

Pré et post-traitement le plus simple

 check

Avec le bridge, le traitement reste le moins invasif, sans nécessité ni de scanner, ni de cicatrisation.

Le plus esthétique

 check

Courte victoire, mais victoire tout de même pour l’implant, plus invisible dans votre dentition.

La meilleure sensation

 check

L’implant simule le mieux les racines profondes de votre ancienne dent.

L’hygiène la plus simple

Plus facile avec l’implant, mais moins fragile avec le bridge. Match nul.

Le moins cher

check

L’implant coûte de 20 à 40% plus cher. Tous les détails dans notre dossier prix à venir.

Le mieux remboursé

check

Le bridge est remboursé (en faible partie) par l’Assurance Maladie, au contraire de l’implant. Les mutuelles rembourseront également mieux le premier.

Le bilan

Le match est quasiment nul. Toutefois, si nous devions résumer ce bilan en quelques mots :

  • L’implant dentaire est le meilleur choix si une seule de vos dents est endommagée, ou si vous recherchez la solution la plus saine et la plus durable sur le long-terme.
  • Le bridge dentaire est le meilleur choix si deux ou trois dents adjacentes sont endommagées, ou si vous recherchez la solution la moins invasive et la moins coûteuse.

implant dentaire

Les contre-indications à considérer

Attention, il y a un dernier élément que vous devez prendre en compte. Chacune des 2 procédures a des contre-indications qui font qu’elle ne vous sera peut-être pas recommandée.

Pour le bridge dentaire :

  • Infection d’une des dents adjacentes piliers ou d’une de leurs dents voisines respectives
  • Ancrage osseux insuffisant au niveau de l’une de ces dents adjacentes. Pour reformuler, des racines dentaires trop courtes pour supporter le poids du bridge
  • Dents absentes trop nombreuses, limitant les dents support

Pour l’implant dentaire, elles sont évidemment plus nombreuses en raison d’une opération plus invasive :

  • Un certain nombre de maladies : cardiaques (type insuffisance ou infarctus récent), cancer, diabète, SIDA, névrose, hypertension, anémie ou insuffisance rénale
  • Absence ou infection d’une des dents voisines
  • Femme enceinte ou enfant mineur
  • Pas de possibilité de « planter » l’implant en profondeur
  • Faible qualité osseuse

dentmanquante

Pour rappel, nous insistons qu’il est vraiment primordial d’en discuter avec votre dentiste, qui connaît votre dentition et votre dossier de santé. Et en cas de questions, n’hésitez surtout pas à prendre contact avec nous. Nous nous ferons un plaisir de vous accompagner, dans la mesure du possible bien évidemment !

 

 

You may also like...

2 Responses

  1. David dit :

    Super article ! C’est la 1e fois que je trouve un comparatif visuel sur le sujet, merci beaucoup. L’implant me paraît donc la meilleure solution à mon problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *